Guide Pratique Egypte

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

par Martine Carret

LA SECURITE

Premier point à évacuer : la sécurité. La zone de la Mer Rouge qui s’étend de El Gouna jusqu’à Hamata, au sud, n’a jamais connu le moindre incident. Le Sinaï est loin, Israël et la Palestine aussi. Lors des événements de 2011 qui ont chassé le président Moubarak, puis ceux de 2013 pour exiger le départ du président Morsi, seules les grandes villes ont été touchées: Le Caire, Alexandrie et Suez notamment.jevouschouchoute_jvc_carret_martine-egypte-dromadaire-camel

La zone de la Mer Rouge est tout aussi calme aujourd’hui qu’elle l’était il y a dix ans, cinq ans ou l’an dernier. Avec une dizaine de reportages récents au pays des Pharaons, je peux vous assurer que je n’ai perçu aucun changement et que j’y retourne sans stress. Les Egyptiens qui viennent travailler en Mer Rouge sont d’Alexandrie, de Louxor, de Minia… Ils n’ont qu’une idée en tête : gagner leur vie et nourrir leur famille.

LE SOLEIL

Il est garanti à 100%. La chaleur est parfaitement supportable en bord de mer, même l’été. Le vent souffle souvent du nord et apporte un bol d’air permanent. Pour les enfants, il faut surtout leur apprendre à boire de l’eau, sans attendre d’avoir soif.

LES CONDITIONS SANITAIRES

Les légumes sont particulièrement délicieux. Tous les plats comportent des salades crues ou cuites. L’Egypte produit ses fruits et légumes qui viennent de la vallée du Nil et de ses terres particulièrement fertiles. Ne vous privez pas d’en manger ! Les restaurants sont vigilants sur la préparation des plats. Penser à boire de l’eau régulièrement, toutes les 20 minutes une petite gorgée. Les désagréments intestinaux sont dans la majorité des cas liés à la déshydratation. Garder une bouteille d’eau minérale avec soi est un geste impératif. Mais il faut éviter de boire gelé, de manger des glaces à outrance. Faites comme les gens du désert : buvez des boissons chaudes.

Aucun vaccin particulier n’est nécessaire. Pays sec, donc pas de malaria à redouter.

TENUES VESTIMENTAIRES

Les équipages, les personnels des hôtels… sont habitués à voir des personnes en maillots de bain sur les bateaux. Evitez simplement de vous promener en short très court ou en top transparent lorsque vous sortez de votre hôtel, que vous allez sur un marché ou que vous visitez une ville. Soyez respectueux des coutumes du pays.

diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/egypte

EQUIPEMENT

La Mer Rouge est très belle sous l’eau, comme nous avons pu le tester. Mais ses poissons et ses coraux peuvent aussi se découvrir depuis la surface. Pour ceux et celles qui sont des adeptes du snorkelling (randonnée palmée), il est recommandé de nager avec un vêtement anti- UV. Un simple T-shirt ne suffit pas. L’eau fait effet de loupe sur une peau nue, et les rayons du soleil sont alors destructeurs.

Pour les enfants, une combinaison en néoprène offre trois avantages : elle flotte, elle protège du soleil et du corail. Cela évite de devoir les tartiner sans arrêt avec une crème solaire et d’abimer ainsi le corail avec les filtres chimiques qu’elle contient.

Pour le visage/corps, si vous avez envie de bronzer « écolo », optez pour la crème SPF50 d’Algotherm, conçue ne pas détruire les environnements coralliens. Un indice de protection inférieur est déconseillé.

Entre 16 000 et 25 000 tonnes de crème solaire sont utilisées dans les zones tropicales chaque année, dont 4 000 à 6 000 tonnes sont, par dilution des produits appliqués sur la peau, rejetées sur les récifs coralliens. La gamme Algosun est certifiée non écotoxique et préserve le corail.jevouschouchoute_jvc_algosunCrème Solaire Age Protect SPF 50+ (50ml, 30€50)

LA VALISE DE JVC :

– Masque facial Easybreath, avec deux volumes de visage (fin/large) : 39,95 €.

– Kit R’gomoove junior, palmes, masque, tube: 24,95 €

–  Combinaison en néoprène, qui assure une protection solaire, mais aussi thermique (les enfants se refroidissent vite). Utile également pour éviter un contact intempestif avec le corail de feu (urticant). 16,95 €

– Top anti UV Tribord, adulte ou enfants. Comptez moins de 10 euros. Idéal pour la pratique du PMT (palmes-masque-tuba).

 

 

Pour la plongée (adultes et/ou enfants), une combinaison intégrale est à prévoir (le club y pourvoit en location). Même si l’eau est chaude, les immersions prolongées refroidissent les corps. D’où l’intérêt de porter un vêtement long. Néoprène 3 millimètres en été, 5’’ en automne/printemps, cagoule l’hiver et 7’’.jevouschouchoute_jvc_carret_martine-egypte-vincent_hurghadaCes produits sont à découvrir sur www.tribord.com/fr/

UN LIVREuntitled

Pour mieux connaître votre environnement : 100 belles plongées en Mer Rouge, photos Frédéric di Méglio, textes Sébastien Salingue. Editions Gap 25 € 

SE RENSEIGNER :

Office de tourisme égyptien à Paris

90, avenue des Champs-Elysées

75 008 Paris

www.egypt.travel

Y ALLER :

Le tarif le moins cher actuellement est d’environ 400 euros.

Les + : possibilité de faire une escale à Istanbul et de visiter la ville.

Départs de Lyon, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Paris.

Le – : en escale, l’attente peut paraître long à des enfants en bas âge.

A tenter sur un voyage de 15-21 jours.

Sur 7 jours, si l’escale est longue, ça peut raccourcir les vacances.

ORGANISATION :

Contact club 3 Turtles : tamtam(AT)3turtles-red-sea.com (en français)

www.3turtles-red-sea.com/fr

Le club propose des packages séjour-plongée dans plusieurs catégories d’hôtels.

Il prépare vos transferts, visas, réservations…

Des tarifs intéressants hors période scolaire (idéal jeunes enfants).jevouschouchoute_jvc_carret_martine-egypte-redsea-safagaSi vous avez l’âme baroudeuse, partez vous-même vers Safaga, en taxi, depuis l’aéroport de Hurghada. Contactez par mail Mostafa : mostafaoscar25(AT)yahoo.com en anglais. Son taxi est nickel et ses tarifs raisonnables. Idem pour une excursion vers Louxor.

 

 

Copyright Martine Carret, reproduction interdite

 

562 visiteurs

Comments: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *