Pralines, pépites et farine à la Romainville

Que tous les gourmands se le disent, il existe non loin de la capitale le Palais de cette Dame Tartine de notre enfance.  Alors « N’oubliez pas les paroles », c’est à la Romainville que ça se passe ! Ce beau palais de beurre frais regorge de pralines, croquets, lits de biscuits, gilets de chocolat, souliers de miel.

romainville_jevouschouchoute_jvc1

Ce spécialiste des desserts raffinés en tous genres, les fabrique dans la plus pure tradition artisanale. Réalisées de A à Z sur place, les pâtisseries sont ensuite acheminées vers 29 enseignes du nom de « La Romainville » en région parisienne et lyonnaise. Ce laboratoire de confection situé à Clichy-sous-bois aurait certainement été baptisé le palais sucré du bonheur quand l’histoire de La Romainville débuta en 1949 dans la cave d’Arturo Filippi. Il y a 65 ans, il ne vendait ses gâteaux qu’à ses voisins ; aujourd’hui cette entreprise qui emploie 250 salariés confectionne des pâtisseries au rapport qualité-prix étonnant : une qualité très supérieure à beaucoup de produits de grande distribution pour un tarif très en dessous de ceux pratiqués par les pâtissiers de proximité.

Les Kids de JVC enfin les plus gourmandes ont eu le privilège de découvrir les coulisses mais ce fut un véritable spectacle. Charlottes enfoncées et tabliers fermement noués, Enora et Hermine sont passées de l’autre côté du miroir. Là elles purent découvrir l’activité foisonnante de ces « dames en blouse blanche », car oui il y avait une majorité féminine, ce jour là tout au moins. De la génoise tranchée à la machine, imbibée de sirop puis nappée de crème vanille et poudrée pour devenir Moka – « le Saint Michel  » comme il se nomme ici, à la Tarte Forestière, elles ont tout vu !

C’est même dans » les bras du Patron » qu’Hermine a assisté à la fabrication de cette tarte aux fruits rouges. Après avoir goûté la délicieuse pâte sucrée (crue bien entendu), elle a regardé une machine, enfoncer ce qu’elle avait laissé de pâte dans un moule. Une autre pâte, déjà cuite était pendant ce temps garnie de fruits rouges congelés (fruits provenant d’exploitations françaises). Puis afin de fixer le tout, un grand monsieur vaporisa un nappage rendant instantanément la tarte brillante. La « Final Touch » étant à la Romainville de signer les gâteaux avec un disque de chocolat noir (délicieux lui aussi, si si , j’en ai goûté) portant un R en lettre d’or.

Dans tout cette animation j’avoue qu’à certains moments Hermine et les autres enfants présents avaient autant de succès que les pâtisseries tant les pâtissiers étaient amusés de l’émerveillement des petits.

Le gâteau qui leur a semblé le moins concret fut sans doute le Tartuffio Framboise : Une mousse de framboises remplissant ce qui était pour Enora des saladiers, des framboises en « miettes » ( des brisures), puis une génoise ( la même semble-t-il que pour le Saint Michel) et encore de la mousse de framboises….Elle aurait bien aimé goûter tout de même !

Mais les filles n’ont rien perdu à attendre puisqu’elles « plongèrent » dans le chocolat, leur élément, avec la fabrication du dernier gâteau « la Craqueline« . Une immense génoise recouverte de bavaroise au chocolat puis de ganache et enfin de croquant au chocolat les attendaient. Moi c’est surtout le parfum du chocolat qui me fit tourner la tête…

Avant de se lancer âme et corps dans l’atelier qui leur avait été réservé : le garnissage d’un Bingo chocolat de boules de chocolat couleur cuivre – vous remarquerez sur la vidéo qu’Enora fut très active quant à engloutissement des dites boules – nous avons tous rêvé quelques instants devant les pièces montées à l’américaine, décorées tout à la main. La Romainville réalise aussi des pièces montées plus traditionnelles avec personnalisation comme la cœurs en nougatine ou les lettres en pâte à sucre colorée.

Le must fut de découvrir que Je Vous Chouchoute avait atteint le summum de la gloire puisqu’à même pas 6 mois d’animation sur la toile, une craqueline existait déjà à son effigie, et rien que pour nous en plus !!

Si nous n’avions pas su qu’avec le service personnalisé  proposé par La Romainville nous pourrions commander ce gâteau customisé avec la photo de notre choix quand bon nous semble, je n’aurais jamais pu convaincre les enfants d’accepter de le couper afin de le ….manger. C’est finalement le dessein d’un gâteau non ?

La déco est composée d’une feuille azyme décorée de colorants alimentaires bien entendu.

  • Saint Michel 4 parts : 10€ / 16 parts : 23€
  • Tarte Forestière 12 à 16 parts : 24€
  • Tartuffio Framboise 10 à 12 parts : 25€
  • Craqueline 6 à 8  parts : 22,50€ / 12 à 16 parts : 32,50€
  • Craqueline personnalisée avec photo 12 à 16 parts : 45,50€

La Romainville

Commande en boutique ou en ligne avec personnalisation possible (72 heures à l’avance)
Retrait dans l’un des 29 magasins

Plus d’infos sur la page Facebook

laromainville_jevouschouchoute_jvc_32

La Morale reprise par JVC :

Donnez à loisir,
Donnez, bons parents,
Du sucre aux enfants.

laromainville_jevouschouchoute_jvc_31

1464 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.