Les petits voleurs sont pendus, les grands sont salués

En terme de logisticien, c’est ce qui s’appelle travailler en flux tendu, éviter les stocks inutiles et ne pas créer d’invendus.

Un jeune lillois de 17 ans a été interpellé lundi par les forces de police, soupçonné de proposer à la vente sur internet des vélos et de les voler ensuite en cas d’acheteur potentiel. Son modus operandi était simple, il photographiait des vélos pour en faire leur publicité et il les volait ensuite si le besoin s’en faisait sentir. Il ajustait en quelque sorte la demande à l’offre.

Le voleur a été démasqué après avoir, vol de velo JVC  je vous chouchouteselon les forces de police, usé de ce stratagème à plusieurs reprises afin de vendre des vélos pas encore subtilisés. Son erreur : avoir laissé par négligence la photo de l’un des vélos «vendus» sur le site leboncoin.fr. Le deux-roues a alors été reconnu par son vrai propriétaire qui a manifesté son intérêt pour l’objet en question. La victime avait bien entendu pris soin de prévenir la police qui a, par la suite, procédé à l’interpellation de ce jeune «commerç@nt» .

Les internautes surfent sur les paradoxes aussi aisément que sur le Web. Alors que les récentes révélations ont démontré que les agences de renseignement américaine et française surveillaient Internet et les réseaux sociaux, ils s’exposent de plus en plus sur la Toile.

Par contre, JVC est plus effrayé par la « surveillance interpersonnelle » opérée par les proches que par la surveillance, finalement très abstraite, de l’État. Une nouvelle notion, la « sous-veillance » [une surveillance par le bas des concitoyens] est née, elle peut même aider à retrouver les voleurs à la place de la Police…..

809 visiteurs

Comments: 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *