C’est la fête du nautisme !

Nautisme_affiche_ jevouschouchoute_jvc

Le dimanche 6 juillet, la Fête du Nautisme battra son plein !

 Plus de 400 sites mobilisés cette année aux couleurs de la Fête du Nautisme… Et une bonne occasion pour les participants de battre en brèche quelques idées reçues !

Le week-end prochain les associations comme les professionnels, organisateurs de la Fête du Nautisme, ouvriront en grand leurs portes au public afin de lui permettre de tester et découvrir les activités nautiques. Qu’il soit observateur aguerri, pratiquant occasionnel ou simple débutant, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges… et pas seulement sur le littoral Atlantique ou la façade méditerranéenne, mais aussi sur les lacs comme en rivière dans tout l’hexagone. Une bonne opportunité de constater que les activités nautiques aiment aussi à se jouer des a priori géographiques et de quelques idées reçues en termes de pratique !

CarteV2.indd

© Marine Manlay / Windreport

Partout en France !

Car c’est bien là, toute la force de la Fête du Nautisme ! Il suffit d’un plan d’eau et d’embarcations adaptées… pour proposer nombre d’activités diversifiées partout où il existe la possibilité d’aller sur l’eau. L’ensemble du territoire est donc concerné par l’opération. Si de fait, le littoral se taille la part du lion, les plans d’eau proches des centres urbains font eux aussi souvent preuve d’un beau dynamisme ; sans oublier que certaines activités nautiques sont exclusivement réservées aux rivières et aux fleuves qu’il s’agisse de l’aviron olympique ou encore du rafting à pratiquer sur les torrents de montagne. Au total, plus de 400 sites seront ainsi mobilisés cette année encore partout en France, preuve que la manifestation est aujourd’hui devenue un événement national incontournable !

Et le saviez-vous ?

Plus besoin de se rendre à Biarritz pour s’essayer au surf, mieux vaut se renseigner désormais près de chez soi car les spots fleurissent désormais là où on ne les attendait pas. Même le kitesurf se pratique désormais sur les lacs intérieurs ! Depuis 15 ans que la Fête du Nautisme existe, les pratiques ont évolué et les clubs ont su se diversifier pour séduire les foules ! L’heure est donc venue de dire halte aux stéréotypes, les standards ont bel et bien évolué !

La Fête du Nautisme 2008

© Fête du Nautisme

Du surf en Bretagne !

Et bien non, la pratique du surf en France n’est plus réservée à la côte basque. Petit à petit, les adeptes de la discipline ont essaimé vers le nord. Charente Maritime, Vendée et Bretagne sont devenus au fil des ans des lieux de pratique prisés. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir plusieurs centaines de surfeurs se partager les vagues tout au long de la baie d’Audierne, ou bien encore le long des falaises de la côte ouest du Cotentin. On raconte même qu’au plus fort des tempêtes de l’hiver dernier, les plus beaux spots de surf se trouvaient le long des côtes de Bretagne nord, quand le littoral atlantique subissait de plein fouet les vents du large.

Du char à voile en Méditerranée…

Il n’y a pas que les plages de la mer du Nord pour rouler à grande vitesse, poussé par le vent. Le long des côtes de Bretagne, on trouve aussi quelques grandes plages idéales à marée basse, comme en baie de Douarnenez ou bien à La Baule. Mais on sait moins que la Méditerranée recèle aussi quelques pépites en ce domaine comme la plage de la Franqui à Leucate ou la grande plage de Narbonne. A chaque fois, ce sont plusieurs kilomètres de plage qui permettent de rouler. Et pour peu que la Tramontane s’en mêle, les grandes vitesses sont garanties.

© jm rieupeyrout_jevouschouchoute_jvc

© JM Rieupeyrout

 La Fête du Nautisme 2008

© Fête du Nautisme

De la plongée en altitude…

A Thonon-les-Bains, sur les bords du lac Léman, il existe aussi des clubs de plongée particulièrement actifs. Une de leurs spécialités : les plongées hivernales. Dans les lacs d’altitude des Alpes, les membres du club font découvrir ainsi les images troublantes d’une plongée parmi les morceaux de glace. Une expérience pour plongeurs avertis.

Et le kayak, c’est aussi en mer !

Si le canoë-kayak a conquis ses lettres de noblesse en rivière, la pratique du kayak de mer se développe de plus en plus. Plus basé sur l’endurance que sur la technique et l’explosivité, c’est une activité qui permet de randonner le long des côtes, de bivouaquer dans des sites inaccessibles par la terre, de contempler des paysages insoupçonnés, de découvrir la côte par sa façade maritime… Aller accoster la plateforme d’un phare en mer, surfer au ras d’une falaise abrupte et capter l’envol d’un fou de Bassan, le kayak de mer, est un vrai passeport vers une nature encore préservée.

617 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *