Perdre une seconde pour une vie.

Les chiffres de l’accidentalité routière du mois de mai étaient redoutés. Ils viennent de tomber et ils sont mauvais. Après les chiffres désastreux du mois de mars et d’avril dernier qui enregistraient une hausse respective de la mortalité de 28% et de 8%, la France doit faire face à une nouvelle augmentation des tués sur la route. Elle atteint les 15,2%, soit 258 vies fauchées contre 224 en mai de l’année précédente.

securité routiere JVC jevouschouchoute

Les autres indicateurs sont tout aussi inquiétants. Les accidents corporels sont en hausse de 8,9%, et le nombre de personnes blessées s’élève à 6242 contre 5678 en mai 2013, soit une hausse de près de 10%. Le pays renoue clairement avec les mauvais chiffres. Il ne s’agit pas d’un décrochage accidentel mais bel et bien d’un renversement de tendance.

L’association Prévention Routière, a rappelé « qu’au-delà des recommandations concernant le permis de conduire et la vitesse, il est désormais primordial que le gouvernement s’attaque très vite aux autres causes d’accidents de la route que sont l’alcool, l’usage du téléphone au volant, la fatigue».

JVC pense que traiter les causes c’est bien mais comprendre les conséquences c’est mieux. Rentrons de vacances avec tout le monde.

400 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *