Le MuCEM un succès populaire exceptionnel

mucem-marseille-musee-ricciotti_jevouschouchoute_jvc

L’arrivée à Marseille de ce musée national a donné le signal d’un renouveau dans les pratiques muséales de la ville. La deuxième ville de France se dotait d’un établissement d’envergure internationale.

Le geste architectural de Rudy Ricciotti sur le J4 et la parfaite restauration du fort Saint-Jean, la qualité des expositions proposées, le regard historique de la galerie de la Méditerranée, la densité et l’exigence de la programmation culturelle, la gratuité de l’accès au site, autant d’éléments clefs qui expliquent le succès public du MuCEM.

Le MuCEM prend peu à peu sa place en Europe et en Méditerranée

En un an, le MuCEM a proposé près de 110 rencontres et débats, 210 séances de cinéma, 110 spectacles, performances ou événements et une vingtaine de spectacles jeune public. Les « Intensités de l’été », événements gratuits organisées en plein air sur la place d’Armes du fort Saint Jean, ont rencontré un franc succès. Depuis l’automne, la programmation, rythmée par des cycles réguliers et des « temps forts », mais aussi des ateliers, des colloques ou des installations, font du MuCEM une véritable cité culturelle, où chaque semaine il se passe quelque chose…

Une nouvelle année de programmation à venir …

 

EXPOSITIONS TEMPORAIRES 2014 – 2ÈME SEMESTRE

RAYMOND DEPARDON

Un moment si doux

Exposition temporaire – MuCEM J4 – (1200 m²)

Du 29 Octobre 2014 au 23 février 2015

L’exposition présente près de 160 photographies en couleur, la plupart sont inédites. Avec la couleur comme fil conducteur, elle invite à une déambulation dans l’œuvre et la vie de l’artiste depuis la fin des années 50 jusqu’à aujourd’hui. C‘est dans les années 2000 que la couleur réapparaît et s’impose, elle n’est plus liée au reportage, à la presse, à l’événement mais à la quête d’une vérité de soi, à la recherche du bonheur, d’un endroit où vivre, d’un commencement. Depardon redécouvre les lumières et les couleurs de l’Ethiopie, de l’Amérique du Sud et des palmeraies tchadiennes. Pour ce projet, il est spécialement revenu dans 5 pays (Ethiopie, Tchad, Hawaï, Bolivie et Etats-Unis) afin de réaliser une nouvelle campagne de photographies.

La présentation de l’exposition au MUCEM sera l’occasion de nouvelles prises de vue à Marseille et de la révélation d’un nouveau volet méditerranéen. «Un moment si doux» dessine alors une approche plus silencieuse, plus intériorisée, plus mentale. Raymond Depardon est maintenant à la recherche, selon la formule de Clément Rosset, de la «douceur du réel».

Exposition organisée par le MUCEM et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, en collaboration avec l’agence Magnum Photos

Raymond-Depardon_jevouschouchoute_jvc

FOOD

Une réflexion sur la terre nourricière, l’agriculture et l’alimentation

Exposition temporaire – MuCEM J4 – (850 m²)

Du 29 octobre 2014 au 23 février 2015

Plus d’une trentaine d’artistes venus des cinq continents présentent le fruit de leur réflexion sur les différentes questions et les enjeux liés directement ou indirectement à l’alimentation : conséquences des changements climatiques, empoisonnement des produits agricoles, écarts dans la distribution des aliments, préservation des sols, choix des aliments, cuisines et rituels de table. Parmi eux, cinq artistes réalisent des installations originales à partir des collections du MuCEM. L’ensemble créera un dialogue autant avec des œuvres d’art historiques qu’avec des objets phares choisis dans les collections du MuCEM.

Singh-Food_jevouschouchoute_jvc

APRÈS LA CRISE

Une installation vidéo de Stéfanos Stivopoulos

Exposition temporaire – MuCEM fort Saint-Jean – Bâtiment GHR – (320 m²)

Du 21 novembre 2014 au 21 avril 2015

Projet en cours de conception, en partenariat avec la Villa Noailles (Hyères)

Tsivopoulos_jevouschouchoute_jvc

 

EXPOSITIONS TEMPORAIRES 2015

LIEUX SAINTS PARTAGÉS

Exposition temporaire – MuCEM J4

D’avril 2015 à septembre 2015

Le judaïsme, le christianisme et l’islam n’ont pas seulement une origine commune, ils partagent aussi des lieux saints. La fréquentation des mêmes sanctuaires par des fidèles appartenant à des groupes confessionnels différents est un phénomène très présent en Méditerranée et pourtant encore peu exploré.

Photographies, films, témoignages et objets projettent une lumière inattendue sur les monothéismes en Méditerranée.

J’AIME LES PANORAMAS

Exposition temporaire – MuCEM J4

De novembre 2015 à février 2016

Cette exposition, fruit d’une collaboration entre le MuCEM et le Musée d’Art et d’Histoire de Genève, cherche à montrer comment l’idée de panoramas traverse les catégories habituelles de la représentation – beaux-arts, art populaire, art contemporain, photographie, cinéma… – et touche à des domaines a priori éloignés : l’écologie, l’anthropologie des paysages, l’art, le tourisme, la consommation, le divertissement.

MADE IN ALGERIA

Exposition temporaire – MuCEM J4

De décembre 2015 à février 2016

L’exposition traitera de l’Algérie comme territoire et de la représentation de ce dernier à travers les cartes et le temps. Cette exposition sera la première en son genre en raison de la temporalité qu’elle propose de donner à voir (de la Renaissance à nos jours) et de la variété des documents qu’elle exposera.

Outre la présentation de documents rares, l’exposition entend montrer combien la conquête de l’Algérie a servi de point de départ de la cartographie contemporaine. Le territoire algérien a été son laboratoire moderne.

581 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *