L’apéritif Duhomard : à déguster avec un brin de nostalgie

Phénomène ultra-tendance dans les pratiques marketing actuelles, l’exploitation de la nostalgie assure le succès des marques. Oui, mais… quand une marque naît au milieu des Années Folles, elle devient légitime.

Affiche-pub-Duhomard-(photo-copyright-Alain-BERNARD)-MHB_jevouschouchoute_jvc

Ainsi, dans la région de Thouars (dans les Deux-Sèvres), dans les années 20, avait lieu chaque année un banquet traditionnel. Il rassemblait les voyageurs de commerce de la région. Des personnes réputées pour leur  jovialité et leur convivialité.

En 1922, après ce Banquet de Massais, lors d’une partie de pêche de renom, l’un des convives, Emile Diacre, eut la surprise de sortir des eaux douces de l’Argenton, un crustacé semblant tout droit venu de l’océan mais remarquable par sa couleur rouge.

Le voyageur de commerce s’était en fait endormi après avoir savouré un homard servi lors du repas. Farceurs dans l’âme, ses camarades de banquet avaient accroché au bout de sa ligne, un homard cuit (et donc rouge) directement sorti des cuisines du restaurant d’en face. Il n’en fallut pas davantage pour que la blague fasse le tour de la région et commence, à l’époque déjà, à créer le buzz.

Du bo – du bon – du…homard 

Dès 1926, inspiré par cette pêche miraculeuse, il crée un apéritif qu’il baptise avec humour Duhomard® (librement inspiré de DUBONNET et autres apéritifs au quinquina de l’époque ). Aujourd’hui, la marque reste le symbole régional de cet esprit de partage et de convivialité. Repris en 2011 par Les Jardins de l’Orbrie pour entretenir la mémoire et développer l’esprit humoristique et décalé de la marque, Duhomard® s’inscrit parfaitement dans l’air du temps.

Vous  pouvez donc en « pincer » pour plusieurs spécialités :

  • Le Rouge Amer qui se caractérise par ses notes d’agrumes (1 Litre 14,2° vol.PVC : 10€), «L’original», «le seul» disent les puristes thouarsais.
  • Le Blanc Sexy, un vin blanc moelleux aux arômes naturels d’orange, de quinquina et de cacao. En tenue chic aux reflets dorés. Préférez-le bien frais en apéritif ou pour accompagner un dessert, en fin de repas. (1 Litre – 14,2° vol.  PVC : 10€)
  • Cerise Fruitée, un apéritif élaboré à partir de vin et d’arômes naturels de cerises. (1 Litre – 14,2° vol. PVC : 10€

458 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *