MuCEM- Ils content pendant la nuit des musées

nuit-musees_jevouschouchoute_jvc

À l’occasion de la Nuit européenne des musées, le MuCEM ouvre exceptionnellement ses portes jusqu’à minuit.  

Dès 18h30, c’est une belle soirée et vous en profitez pour flâner, déambuler en prenant votre temps.

Et là, il peut vous arriver de croiser, au détour d’un jardin, à l’angle d’un vieux mur ou à l’entrée d’une salle d’exposition, une femme ou un homme qui parle pour quelques personnes de choses sans rapport apparent avec ce qui les entoure, de choses sans lien évident avec le moment qu’ils partagent. Peut-être serez-vous intrigué(e), attiré(e) voire même happé(e) par ce qui se dit et qui s’entend là. Ce n’est pas grave, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, il faut juste vous approcher et écouter. Laissez-vous emporter par le flot des paroles, vous êtes au MUCEM, c’est la Nuit des Musées et les conteuses et conteurs déroulent leurs histoires sur une longue soirée.

Vous pouvez errer au hasard et prendre tous les itinéraires imaginables, les histoires vous accompagnent.

Dans la galerie de la Méditerranée, un air de luth s’élève derrière les voiles blancs puis c’est la voix de Jean DAVID qui chante ou dit des contes des trois religions monothéistes, contes philosophiques ou facétieux prenant en dérision les intégrismes de tous poils.

Un étage plus haut c’est l’exposition « le monde à l’envers » ou vous serez pris à parti, Carnaval oblige, par les contes et les masques de Farid CHEBOUT.

Encore plus haut c’est la terrasse du J4 et sous la résille de béton venez écouter Mohamed QANFOUH, les cordes de son hajhouj marocain et ses fables de l’Atlas où la ruse du hérisson tient tête aux puissants et aux forts.

Près de la passerelle, l’accordéon de Gaby LEVASSEUR vous invitera sur l’aire de battage à écouter les récits de voyages, réels ou imaginaires et les escales improbables narrées par Joseph DIACOYANNIS.

Niché sous le cavalier de la rade c’est le jardin des aromatiques, Lamine DIAGNE y dit des contes de Tunisie ou d’ailleurs et les tisse de musique à la flûte traversière ou au doudouk.

Un étage plus bas, voici la galerie des ombres où se trouve Magda KOSSIDAS et avec elle tous les héros de la Grèce, mythiques ou populaires.

Surplombée par la galerie des officiers et proche de l’entrée par la tour du Roi René, la grande cour de la Commande héberge Michel HERNANDEZ, ses contes occitans ou espagnols et quelques poésies.

Si vous empruntez les escaliers du gouverneur, vous ne pourrez pas éviter Philippe ALLARI qui peut aussi bien chuchoter un conte à votre oreille ou bien clamer une histoire non encore arrivée.

Remontant sur la place du dépôt vous entendrez l’accent chantant de Ljuba SCUDIERI s’emporter dans ses contes italiens et ses récits de vie de femmes de la mer.

Et, quand vous aurez parcouru à loisir les coursives du fort, les salles d’exposition, les jardins, couloirs et passerelles, rendez-vous à 22h30 sur la place d’armes. Un peu comme sur la place Jemâa El Fna de Marrakech, contes et légendes vous feront entendre simultanément les voix de la Méditerranée portées par tous les conteurs. Un thé à la menthe, une dernière histoire, la nuit peut commencer…

Le Centre de Conservation et de Ressources

C’est un endroit peu connu, un peu secret, un endroit rare. Un lieu de patrimoine et de recherche que vous pouvez découvrir aujourd’hui avec une exposition tournant autour du conte « Michka » de Marie COLMONT, un classique de la collection « Père Castor Flammarion » connu de nombreux enfants et de leurs parents. Pour vous guider dans cet imaginaire, Claire PANTEL dira des contes à 18h30, 19h30 et 20h30.

A l’occasion de cet événement phare réunissant 3300 musées dans 40 pays européens, le MuCEM vous propose de suivre cette soirée en direct sur Twitter :

– La Nuit des Musées sur twitter avec le hashtag #NDM2014

– Le compte officiel du MuCEM sur twitter ‏@MuCEM_Officiel

jean_david_jevouschouchoute_jvc

503 visiteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *